Parc National de l’Este

Explorez au Parc National de l’Este son exubérante nature et découvrez les ruines Taïnas de La Romana

Parc National de l’Este
Parc National de l’Este
© Tereza Patiri

Le Parque Nacional del Este (Parc National de l’Este), à La Romana, est l’une des zones les plus belles de l’île. C’est pourquoi vous ne devez pas manquer de le visiter lors de votre voyage en République Dominicaine.

Le parc se trouve au sud-est du pays en accueillant plus de 500 variétés de fleurs et 300 espèces d’oiseaux. De même, il possède de longs lots de plages pour faire de la plongée dans les récifs de corail peuplés de lamantins, dauphins et d’autres créatures marines.

 

Parc National de l’Este, République Dominicaine
Parc National de l’Este
© Laurie Santise
Île Saona, Parc National de l’Este
Île Saona
© Turismo RD
Île Catalina, Parc National de l’Este
Île Catalina, Parc National de l’Este
© Dollia Sheombar

Il occupe une superficie de 430 m2 et sa température moyenne est d’environ 26 ºC tout au long de l’année, avec 1.300 mm de précipitations annuelles. En plus, il y a trois zones climatiques différenciées (la forêt humide et tropicale, la forêt sèche et subtropicale et la forêt de transition), ce qui fait de cet endroit un emplacement extraordinaire par son abondante végétation et ses mystérieuses cavernes décorées de symboles des dieux indigènes.

Dans le secteur de Guaraguao, situé presque sur la côte, il existe toute une série de peintures précolombiennes d’une population qui y s’est installée il y a plus de cinq cent ans. Dans le reste de cavernes, les structures créées par des stalactites et stalagmites font constamment les délices de leurs nombreux visiteurs.

Un autre attrait du parc vient du fait qu’il est un endroit idéal pour observer les principales espèces de mammifères originaires de l’île. Parmi les différentes espèces habitant dans la zone, il faut remarquer le solénodonte et la jutía, tous les deux en danger d’extinction. Le solénodonte est concrètement l’animal le plus ancien des mammifères des Antilles et le seul animal insectivore de la région, avec son corps petit et allongé et son aspect propre des rongeurs, et que l’on trouve sur les troncs des arbres secs.

En ce qui concerne la flore, les espèces les plus nombreuses d’arbres se trouvent dans la zone protégée du parc et ce sont surtout la guayiga, le copey, le lentisque, la bayahonda, l’acajou, le grigri, le gaïac, le palmier cocotier et le raisin de plage.

Si vous préférez connaître la nature du Parc National de l’Este tout en faisant de la randonée, vous pouvez le faire en suivant le Sendero Ecológico y Arqueológico de Padre Nuestro.

En plus, l’Île Saona fait aussi partie du parc et elle occupe une superficie de 110 km2, au sud du parc. Ses 1.200 habitants font principalement de la pêche et des activités en rapport avec le tourisme. De même, elle a des kilomètres de plages d’eaux cristallines et sable blanc.

Au niveau historique, cette île a été importante pour les indigènes, puisque c’est ici qu’ils se sont réfugiés lors de la perte d’Hispaniola sous le cacique Cotubamaná et face aux troupes de Juan de Esquivel. Les indigènes ont tiré parti de la nature rocheuse de l’île en se réfugiant dans ses nombreuses grottes et cavernes bien protégées et d’accès difficile. Plus tard, les flibustiers l’ont utilisée comme centre d’opérations et c’est déjà au XXe siècle que l’archéologue nord-américain Teodore de Booy les a trouvées, ainsi que les diverses reliques indigènes que les colonisateurs y ont laissées.

Les touristes commencent souvent la visite au parc à La Romana et ils y passent souvent la nuit. D’autres lieux d’intérêt près du parc sont l’Île Catalina, avec le naufrage du capitaine Kidd et les plages Bayahibe et Dominicus, où vous trouverez le Casino Dominicus qui reste ouvert tous les soirs. Vous trouverez en plus très près d’ici, si vous êtes intéressé à l’art, los Altos de Chavón.

Plus d'informations:

Il est possible de négocier avec une agence ou avec les bateliers directement sur la plage de Bayahibe pour arriver à Saona. Le parcours coût normalement environ 1.300 RD$. L’aller est tôt le matin et le retour vers 16h00.

Carte Interactive:

Hôtels

Faites vos réservations d'hôtel ou appartement:

Offre de Vols:

Comparez les offres de vols et faites vos réservations à l'avance pour économiser de l'argent

Location de Voitures

Trouvez la plus large offre de location de voitures pour vos vacances:


Copyright www.VoyageRepubliqueDominicaine.org © - All rights reserved.